miyuki

  • Salon Tendances Créatives avec Lucile Calvez

    DSCN4158.JPG

    Comme à mon habitude, je m'inscris à plein d'ateliers sur les salons pour éviter de trop dépenser et découvrir de nouvelles techniques! Mon premier de la journée a été "broderie de perles japonaises" avec Lucile Calvez.

    DSCN4159.JPG

    C'est une jeune femme extraordinaire, pleine de talent et de créativité.

    DSCN4154.JPG

    Nous étions toutes très concentrées et appliquées. Ce n'est pas forcément compliqué mais il faut un peu de patience...

     

    lucile.jpg

    En 2h30, j'ai fait le fermoir de mon bracelet et commencé le point de dentelle. Et j'avais déjà pratiqué puisqu'il y a 2 ans, j'avais appris la technique Peyote avec Anne Lardy et que je sais aussi tisser les perles. C'est juste pour vous donner une idée du temps de travail ...

     

    DSCN4157.JPG

    J'y retourne dimanche matin pour un autre atelier et découvrir un autre point. Je vous montrerai mon avancée et vous parlerai des autres talents de Lucile car elle expose aussi sur le salon juste derrière son stand de la calligraphie textile et ses bijoux bien sûr! 

  • Arrow Workshop: atelier tissage de perles Miyuky

    DSCN0215.JPG

    Hier matin, je suis allée à un atelier tissage de perles Miyuki chez Arrow Workshop. C'était super, comme d'habitude!

     

    DSCN0201.JPG

    Le plus dur, choisir ces couleurs!

     

    DSCN0202.JPG

    J'avais fait l'an dernier un atelier avec Anne lardy, un atelier tissage de perles mais sans support. J'avais mis plus de 3 heures à réaliser un pendentif. il n'y a pas photo c'est beaucoup plus rapide. Le rendu un peu différent car les perles sont alignées sur le métier et en quinconce sans. A vous de voir ce que vous préférez. Article ICI pour mieux visualiser.

    DSCN0204.JPG

    Nous étions 6 dont 2 jeunes filles adorables. Léonie, 9 ans

    DSCN0205.JPG

    et sa soeur Pauline, 11 ans. Elles étaient toutes les deux très concentrées à lire le diagramme et cela ne leur a pas semblé difficile.Dès qu'un rang est terminé, on le coche au crayon pour passer au suivant et on descend!

    DSCN0203.JPG

     Les 3 couleurs de Pauline.

    L'astuce de Déborah: Mettre les perles sur un essuie-tout. Elles ne roulent pas et on voit bien les couleurs. Il ne reste plus qu'à les mettre sur l'aiguille!

    DSCN0206.JPG

    Quand on a compris le principe, cela avance relativement vite.

    DSCN0207.JPG

    Ici 4 fils, donc on prend 3 perles que l'on va glisser dans les interstices des fils par en dessous et ensuite on passe l'aiguille entre les 3 perles et elles sont fixées.

    DSCN0208.JPG

    On coupe les fils après les avoir noués entre eux 2 par 2. C'était le plus dur pour moi!

    DSCN0211.JPG

    Un peu de colle pour fixer les fils et les embouts.

    DSCN0214.JPG

    Et voilà, c'est terminé! Une photo de famille avec nos bracelets. Pauline est partie à la danse donc il 'est pas encore terminé et Léonie viendra le finir un mercredi tranquillement.

    DSCN0217.JPG

    J'ai attendu qu'il soit bien sec pour le mettre à mon poignet!

    DSCN0210.JPG

    Un nouveau joli bracelet pour Laetitia (j'espère ne pas me tromper dans le prénom) qui avait participé au concours "Crochète moi une plante" avec un cactus fleuri. Déborah, si tu peux me confirmer ;) Elle a une très belle collection de bracelets fait-main, vous ne trouvez pas?

    DSCN1049.JPG

    J'ai tout le matériel à la maison, j'avais les perles, le fil spécial qui ne s'effiloche pas au passage répété de l'aiguille. J'ai maintenant le métier. Il n'y a plus qu'à s'y mettre!

    Merci à Déborah pour son extrême gentillesse et sa disponibilité. Tu es extra avec les enfants (et les grands aussi!).

    A vos perles, vos métiers, tissez!

  • crochète-moi une plante...

    DSCN4386.JPG

    Lorsque j'ai lu l'article de Arrow Workshop pour ce drôle de concours, je n'ai pas hésité!

    J'ai pensé tout de suite à une orchidée ou un bonsaï mais en réfléchissant je me suis dit que la fleur d'orchidée si délicate n'aurait pas un beau rendu au crochet donc le bonsaï l'a emporté!

    Sally m'avait appris il y a quelque temps à crocheter le fil de fer donc le tronc, les branches et les racines sont ainsi faites.

    DSCN4388.JPG

    Il me fallait un pot à bonsaï. Je l'ai fait en bleu turquoise avec un rebord bleu plus clair dans lequel j'ai passé des liens pour permettre de resserrer. Vous comprendrez pourquoi plus loin.

    DSCN4397.JPG

    J'ai punaisé les racines dans le fond du pot sur une planchette de bois pour obtenir quelque chose de stable et rigide.

    DSCN4851.JPG

    Des pieds de sac pour surélever le socle.

    DSCN4850.JPG

    De la mousse au pied de l'arbre et sous les racines pas facile de trouver le bon chemin...Rembourrage pour le gonflant et serrage des pour le maintien.

    DSCN4393.JPG

    J'ai ensuite crocheté tout un tas de fleurs de prunier.

    DSCN4874.JPG

    Il a fallu les disposer...ce n'était pas une mince affaire.

    DSCN4931.JPG

    et accrocher des pistils pour chacune des fleurs avec du fil métallique et des perles miyuki.

    DSCN4930.JPG

    C'est ce qui a été le plus long avec les fils à rentrer.

    DSCN4935.JPG

    Mais c'est fait.      

    Les fleurs mesurent à peu près 1 cm et l'arbre une 12 de cm dans sa totalité. Un petit arbre mais avec beaucoup d'heures de travail.

    DSCN4934.JPG

    Il est depuis vendredi dans la boutique de Déborah Arrow Worshop  si vous voulez le voir en vrai et de plus près! Et il attend les autres plantes des concurrents sous globe...

    DSCN4933.JPG

    Je me suis régalée à le concevoir et le voir sortir de mon imagination en me servant de tout ce que Sally m'a enseigné cette année.

    Donc, c'est pour lui rendre hommage que je l'ai fait et également par amitié pour Déborah et sa maman qui ont osé ouvrir une mercerie moderne alors que nombreuses sont celles qui ferment en ce moment.

    Je sais que ce sont les clientes qui vont voter ainsi que sur Facebook mais je ne sais pas quand ni comment!

    Lorsque j'ai pensé bonsaï, c'était forcément un arbre en fleur auquel je pensais et comme Sally m'avait appris à faire les fleurs de prunier au crochet, je me suis lancée dans la confection d'un prunier ou MeiHua sans savoir les symboles qui l'accompagnaient. Kes fleurs du prunier poussent avant les feuilles et c'est le premier arbre à fleurir à la fin de l'hiver. Cet arbre inspire les écrivains,les poètes (et moi!) et les peintres et voilà les symboles qui lui donnent:

    1. Les cinq pétales de la Meihua si bien réunis autour de son cœur symbolisent l’union entre les gens comme un seul corps.

    2. Le retour de la floraison de la Meihua chaque année indéfiniment symbolise la continuité et la longueur de vie de l’homme.

    3. La Meihua, qui fleurit à la fin de l’hiver, dans le grand froid et la neige abondante, symbolise la vaillance, le courage, en dépit des difficultés.

    4. La Meihua symbolise la modestie. En effet elle fleurit et donne à voir sa beauté pendant que les autres fleurs se préparent, puis elle laisse la place dès que celles-ci apparaissent. Son travail est alors achevé.

     

    Sans le savoir, j'ai choisi un arbre qui me plaît autre que visuellement parlant!