abstraction

  • Couverture MONDRIAN composition à ma façon

    DSCN3410.JPG

    Assembler des carrés, des rectangles en nombre est plus que pénible mais en faisant ma précédente couverture en carré , j'ai eu l'idée de celle-ci.

    Tricoter des bandes où les couleurs se suivraient de façon presque aléatoire. J'ai toujours aimé travailler sur les tableaux de Piet Mondrian avec mes élèves lorsque j'en avais dans une "vraie" classe. (j'en ai toujours mais ils sont virtuels puisque je ne les vois jamais avec le CNED!)

    DSCN3409.JPG

    Je vous explique comment procéder si cela vous dit.

    Je tricote chaque bande séparément en alternant les couleurs.Je monte 30 mailles sur mes mini-aiguilles en bambou (je n'aime pas être gênée par les longues!).

    La bande noire fait 8 rangs et elle sert de lien entre les couleurs et les bandes. Le reste est variable. Pour la première, j'ai fait 60 rangs rouge, 8 rangs noirs, 60 rangs blancs, 8 rangs noirs et 60 rangs bleus. (soit 128 rangs aller-retour)

    DSCN3413.JPG

    Ensuite, à partir de la lisière avec des aiguilles circulaires de 120cm de long, je reprend 128 mailles. Une maille égale 1 rang aller-retour au point mousse.

    DSCN3411.JPG

    Je fais 4 rangs aller-retour au point mousse avec les aiguilles circulaires. Garder une bonne longueur de fil pour l'assemblage. J'alterne donc des bandes colorées et des bandes noires, à la verticale et à l'horizontale.

    Je monte une autre bande de couleurs en respectant le même nombre de rang soit 132 aller-retour. C'est plus simple à compter!

    DSCN3412.JPG

    Avec une aiguille à laine, je vais coudre ma bande de couleurs et la bande noire qui est toujours sur mon aiguille circulaire en attente. Je prends une maille dans la lisière (ici blanche) et une maille sur l'aiguille circulaire et j'alterne jusqu'au bout. Cela me fait une belle couture.

    DSCN3410.JPG

    Voilà où j'en suis après deux bandes. J'ai l'intention d'en faire cinq. J'ai bien avancé hier donc je vous montrerai la fin bientôt!

    Piet_Mondriaan,_1926_-_Composition_en_rouge,_jaune,_bleu_et_noir.jpg

    source wikimedia

    Piet Mondrian, précurseur de l'Art moderne et de l'abstraction, travailla à partir de 1940 sur les couleurs pures. Le blanc sert de fond pour faire ressortir les couleurs et le noir, sert à les délimiter. L'angle droit a pour lui une signification universelle.

    Voilà pourquoi j'aimais étudier ces oeuvres avec mes petits bambins. On apprenait les arts plastiques par la pratique, les couleurs primaires et les mathématiques. Après des phases de manipulation, ils devenaient très à l'aise et adoraient et on déclinait sous toutes les formes!

    J'ai utilisé la laine Impact de chez Phildar.