Délit Maille

  • Expo Délit Maille

    DSCN2063.JPG

    Pendant les vacances de Noël, j'ai pu aller à Roubaix au musée de La Piscine rue de l'Espérance. (Un nom prédestiné?). Pendant 4 ans pour marquer le centenaire de la guerre de 14-18, onze artistes vont se succéder pour témoigner de l'absurdité de cette guerre.

    DSCN2138.JPG

    Délit Maille est la 2ème de ces artistes. Je suis heureuse d'avoir pu participé à cette aventure et d'en avoir vu la réalisation "Multitude". Aventure commencée il y a un an déjà le 7 janvier. Que le temps passe vite et que de choses réalisées!

    DSCN2067.JPG

    Nous étions 500 tricoteuses des 5 continents à y avoir participé à l'appel de Délit maille et du soutien du gang des tricoteuses de la Manufacture des Flandres à Roubaix. Certaines copines bloggeuses ont fait des besaces, des vareuses. Pour ma part, ce fut les casques gris anthracite. Impossible de les reconnaître mais ce n'est pas le but!

    DSCN2071.JPG

    Alignés cinq par cinq en compagnie (bataillon belge)

    DSCN2073.JPG

    en bataillon, (empire britannique)

    DSCN2080.JPG

    en régiment, (Spahi)

    DSCN2081.JPG

    des soldats du monde entier ont pris à cette guerre. (Seaforth Highlander)

    DSCN2083.JPG

    Tous semblables et unique à la fois, le tête en l'air, 

    DSCN2091.JPG

    le concentré (chinese labour corp)

    DSCN2092.JPG

    les réfléchis (indian corp)

    DSCN2094.JPG

    le dos cassé,

     

    DSCN2096.JPG

    le pourquoi je suis là?

    Chacun d'entre eux ont une histoire à nous raconter.

    DSCN2101.JPG

    Prairie ghost

    Délit Maille nous en a concoctés des spéciaux en tenue de camouflage...

     

    DSCN2104.JPG

    Museum outfit Mondrian

     

    DSCN2106.JPG

    Africa

     

    DSCN2108.JPG

    America

     

    DSCN2111.JPG

    Houndstooth

     

    DSCN2135.JPG

    Si quelqu'un veut savoir pourquoi nous sommes morts

    Dîtes leur: parce que nos pères ont menti.

    Rudyard Kipling

    9 000 000 de soldats miltaires et autant de civils. 21 000 0000 de blessés.

    DSCN2136.JPG

    Et le soldat Inconnu, le seul qui a des yeux et des larmes à l'intérieur qui semblent nous dire pourquoi?

    Les autres n'ont pas d'yeux mais ils ont tous une expression, une attitude. C'est en voyant le soldat inconnu que j'ai réalisé qu'ils n'étaient pas nécessaires. Leurs corps parlent sans besoin de regard. le soldat Inconnu n'en a que plus de force.

    DSCN2139.JPG

    780 soldats en une colonne serrée à l'échelle de 1/12ème.Je m'imaginais  les voir tout autour de la balustrade du premier étage. Mais ils se tiennent sagement sur une des largeurs. De temps à autre, les cris d'enfants et les bruits d'eau jaillissent à nos oreilles pour nous rappeler le lieu où nous sommes comme un soudain retour à la réalité.

    DSCN2140.JPG

    je les ai contemplés longtemps. Sans doute ont-ils des choses à se raconter, refont-ils l'histoire et nous qu'en faisons-nous?

    DSCN2100.JPG

    De nombreuses personnes ont été intriguées par cette exposition. Ils l'ont regardée, photographiée, se sont questionnés. Un bon moyen de l'apprécier était de se mettre à leur hauteur. Ce qu'ont fait cette maman et ses garçons avec qui j'ai discuté. Ils n'arrêtaient pas de dire et pourquoi, et pourquoi et pourquoi? Et ils avaient raison. 

    Il est important de répondre aux enfants le plus simplement possible à leur interrogations. Parfois, on ne peut répondre à leurs questions mais ils peuvent entendre que nous ne connaissons pas toutes les réponses. Mais il est possible de chercher ensemble.

    L'Art est un bon moyen de réfléchir, au beau, à l'absurde, à la vie. Les artistes sont des passeurs de sens et ils sont nécessaires et indispensables dans notre monde. on peut ne pas les aimer tous mais on est forcément touché par quelques uns. Ils mettent en avant notre sensibilité qui fait de nous un être humain.

    Merci à Délit Maille pour cette belle aventure. 

    Gardez les yeux ouverts sur l'Art pour avoir l'esprit toujours en éveil.

    (Pour savoir comment je suis arrivée dans cette aventure allez voir ICI)

     

  • Wool world War : l'expo!!!

    10847983_739051459503828_3290002484642439689_n.jpg

    ©Grégoire Marchal

    Et oui l'expo a débuté pour la Wool War One hier! Quelle émotion hier lorsque j'ai vu sur la page Facebook d'une copine de postcrossing, Luna, la première image de l'expo... J'en étais restée à 2015 sans penser qu'elle débuterait avant... Et ce soir, c'est par l'intermédiaire de petite Sitelle que j'ai lu le premier reportage.(plein d'autres photos et de commentaires en direct sur son blog, elle y était!)

    1520628_739051429503831_7996167437466392519_n.jpg

    ©Grégoire Marchal

    Comme 500 autres tricoteuses (et un ou deux tricoteurs) nous avions reçu notre feuille de route. Les bataillons et régiments étaient formés et le mien fut celui des casques. 

    10313979_739051449503829_2339750023354089768_n.jpg

    ©Grégoire Marchal

    Les casques gris anthracite qui m'ont arraché les yeux mais tellement heureuse d'avoir participé à l'événement!

    10565036_739051446170496_9074580164373597107_n.jpg

    ©Grégoire Marchal

    L'expo se déroule à Roubaix au musée la Piscine là même où ma maman fait ses compétitions de natation étant jeune! Elle y a vécu jusqu'à son mariage. Maman, ne pleure pas!

    10373154_739051502837157_7032339432270819719_o.jpg

    ©Grégoire Marchal

    Elle a été transformée en un musée superbe que j'ai visité une fois seulement mais j'ai bien l'intention d'y aller avant la fin de l'expo 'l'adieu aux armes" en avril 2015.

    10624914_739051436170497_5242285178783292961_n.jpg

    ©Grégoire Marchal

    Regardez toutes ces merveilles qui ont été tricotées, assemblées, cousus par des petites mains de la France entière et même de l'étranger juste pour dire jamais plus...

    10806479_739051472837160_230053845344268292_n.jpg

    ©Grégoire Marchal

    Les photos sont toutes de Grégoire Marchal qui les a offertes à Délit maille. je vous les partage à mon tour pour vous faire ce moment avant de les prendre moi-même en photo sur place si je peux m'y rendre.

     

    10847969_739051686170472_662644329859102423_n.jpg

    ©Grégoire Marchal

    un grand MERCI à Délit Maille pour ce projet et à la conservatrice du musée qui leur a lancé l'idée. Au départ, ils n'étaient pas chaud chez Délit Maille et puis ils se sont laissés prendre au jeu et nous les avons suivi sans hésiter car nous avions tous une histoire de la guerre de 14 à raconter, à partager et à transmettre.

    1970548_739051426170498_1121506733813620792_n.jpg

    ©Grégoire Marchal

    Je sais que nous sommes plusieurs copinautes à y avoir participé mais je ne sais plus qui dans les détails mais sans contexte, elles se feront connaître!

    Plus de détail dans les articles ICI , ICI et encore LA pour l'histoire de mon arrière grand-père.

  • Wool world War : les casques

    DSCN9712.JPG

     

    Voilà ma mission est remplie. J'ai tricoté 22 casques pour Délit Maille et sa Wool World War. Les derniers furent les plus difficiles à cause de la couleur gris anthracite qui fatigue les yeux. Mais je suis contente d'avoir suivi ma feuille de route. Ce n'est pas beaucoup me direz vous, mais les petits ruisseaux font de grandes rivières. Nous sommes 500 à avoir tricoté la guerre.

     DSCN9713.JPG

     

    Pourquoi? Plein de raisons. Délit Maille va organiser une méga exposition à Roubaix au musée de la piscine, ville natale de ma mère et ma grand-mère. Ma grand-mère s'appelait Madeleine, c'est un de mes prénoms.

     

     

     

     

    `DSCN9714.JPG

    Nous avons les mêmes initiales que ce soit pour mon nom de jeune fille ou d'épouse. Je pense que c'est un pur hasard mais pour les marquoirs, c'est pratique!

     

     

     

     

     

    DSCN9718.JPG

    Mon arrière-arrière grand-mère était alsacienne et a connu la guerre de 1870 et quand est arrivée la guerre de 1914, elle a décidé de ne plus voir aucun de ses enfants car certains vivaient en France et d'autres en Allemagne afin de ne pas prendre partie. Un de ses fils, mon arrière-grand-père a décidé de partir du village natale. Des Vosges aux Ardennes, il s'est fixé à Roubaix où il a épousé mon arrière grand-mère que je n'ai pas connu. pendant la guerre de 14, il a été fait prisonnier, il s'est évadé 7 fois et a été repris à chaque fois. Maman pense que c'est trois mais la transmission avec le temps s'est peut-être amplifiée... En tout les cas, c'est ce que ma grand-mère m'a dit! Il était prisonnier dans une ferme et pendant son temps perdu, il a sculpté ce plumier pour ma grand-mère en inscrivant "Souvenir d'exil"

     

     

    DSCN9723.JPG

    En faisant tout à l'heure les photos, j'ai découvert ce petit écusson en métal gravé. On y voit un moulin et des maisons qui ne ressemblent en rien à celles du Nord. 

    marie eugene clauss.jpg

    Voici donc mon arrière-arrière grand-père Marie Eugène Clauss. Il était horloger à Roubaix et c'était lui qui était en charge de vérifier toutes les horloges de la ville.

    DSCN9721.JPG

     

     

    A ces heures perdues, il chantait avec ses frères dans un quatuor et comme il n'avait pas assez d'argent pour se payer une paire de gants chacun, ils avaient une paire pour deux! C'était chic à l'époque de chanter avec des gants blancs.

    Et dans les camps de prisonnier, il chantait aussi, j'ai son cahier de chants dans lequel sont transcrites les partitions de la chorale des prisonniers de Friedrichsfeld. 

     

    DSCN9722.JPG

    Je vous ai choisi une chanson de saison...Automne! Elles sont écrites dans un cahier d'écolier allemand.

     

     

     

     

     

    mamie.png

     

    Et ma grand-mère toute jeune ici qui est décédée peu de jours avant son 99ème anniversaire et qui avait bien l'intention de fêter ses 100 ans pour chanter et danser avec son médecin! Tout le monde l'appelait Mamie Vanille. Elle nous manque mais comme elle le disait quand je serai partie vous vous souviendrez de moi donc je serai toujours avec vous et en vie. Elle était pleine de sagesse et avait compris le rôle de la transmission.

    Voilà, vous comprenez pourquoi j'avais envie de contribuer à cette belle aventure en hommage à la famille Clauss.