• Snood et bonnet douillets!

    DSCN2238.JPG

    Ma nièce avait craqué pour mon snood fuchsia ultra doux (kit que j'avais acheté chez Aniline sur le salon à Paris). Donc le temps de passer commande, voici celui qu'elle m'a demandé.

     

    DSCN2213.JPG

    4 écheveaux de Debbie Bliss Paloma noirs. Des aiguilles n°9 et c'est parti!

    DSCN2218.JPG

    Une fois terminé (trois tours tout de même...) il fallait une bordure à paillettes. J'ai plein de stock mais le temps de cerner la couleur parfaite, j'ai essayé 8 pelotes différentes.

    DSCN2223.JPG

    essais des bordures au crochet.

    DSCN2236.JPG

    En fait, il fallait trouver une pelote pailletée anthracite! Mais à force de réfléchir ensemble et à distance (merci les portables) on a fini par trouver.

    DSCN2237.JPG

    je l'ai trouvée chez Phildar (strass météore) et j'en ai profité pour prendre le kit bonnet chic car j'avais oublié de commander un écheveau supplémentaire. La laine n'est pas aussi douce mais elle ressemble beaucoup à celle de l'écharpe avec des sequins en plus. Le pompon fourrure était fourni. J'ai juste ajouté une bordure au crochet identique à l'écharpe.

    DSCN2238.JPG

    Grenadine m'a servi de modèle. Il n' a trop rien dit car il était bien au chaud  avant que le tout s'en aille rejoindre la belle à Bordeaux. Elle est ravie et les portera tout l'hiver! 

  • Tout sauf une carte!

    DSCN2240.JPG

    C'est le défi du jour de Crafty Ribbons, tout sauf une carte et j'avais compris l'inverse! Plus de peur que de mal, j'avais une créa de faite mais pas de carte...

     

    couture fillette.jpg

    Voilà où j'en étais avec une bobine de raffia japonais offert par Crafty Ribbons.

     

     

    DSCN2242.JPG

    Il m'en a fallu une de plus pour le terminer. Au début j'ai bien lu les instructions du livre "Couture fillette" et ensuite, je suis partie en live, avec mon crochet et mon fil. Le raffia japonais ne coupe pas les doigts, il est souple à travailler et en plus il est en bobine!

    DSCN2241.JPG

    Marguerite a son couffin. J'ai placé les poignées plus hautes que la normale pour qu'elle ne puisse pas tomber...

    DSCN2239.JPG

    Mais comme il est un peu grand pour elle, je lui ai trouvé des copains. Et bientôt, je lui ferai une garniture douillette.

    Amusez-vous bien si vous avez envie de participer au challenge de cette semaine. C'est mon équipe qui vote. Résultat le 5 février. Cela vous laisse un peu de temps...

     

  • Merci les copines!

    DSCN2264.JPG

    Une superbe carte envoyée par Cécile

    DSCN2265.JPG

    et une bourse origami de la part d' Annie, toutes les deux, des copines rencontrées en vrai grâce à Creavea en septembre 2013. 

    Merci les filles de penser toujours à moi! 

    J'ai plein de petits cadeaux et de cartes à faire mais petite forme en ce moment... Cela ira mieux d'ici quelques temps!

    A bientôt.

  • Un collier en paracord

    il y a quelques temps, j'ai posé ma candidature pour faire partie de la Design Team de Creavea. Un des défis était de faire un bijou en paracord. Voici celui que j'ai confectionné. Je n'ai pas été prise, ce n'est pas grave mais j'ai décidé de vous offrir ce tuto en cadeau de nouvelle année. Vous allez voir c'est ultra simple!

     

    TUTORIEL PENDENTIF EN PARACORD

    DSCN1171.JPG

    ©Coccinelle Demoiselle2014

    Matériel:
    - paracord en 3 couleurs

    - 3 pompons en suédine

    - des anneaux brisés de 7mm

    - des perles argentées

    - un fermoir magnétique

    - une pince à bijoux trois en un

    - de la colle à bijoux

    (Creavea m'avait offert tout le matériel dont j'avait besoin!)

    Etape 1

    page1image4960 

    DSCN1174.JPG

     

    ©CoccinelleDemoiselle2014


    Couper 3 bouts de paracord.
    - 80cm en blanc
    - 84cm en gris
    - 88cm en noir
    Astuce: avant de prendre vos ciseaux, scotcher le bout et découper afin que la corde ne s’effiloche pas. Vous pouvez brûler le bout également.

    Etape2

    DSCN1177.JPG

    ©CoccinelleDemoiselle2014

    Etape 2:
    Enfiler les pompons en suédine sur des anneaux brisés et les refermer sur la paracord.

    Etape3

     

    DSCN1181.JPG

    Etape 3: 

    Enfiler 6 perles argentées sur des anneaux brisés et les disposer de chaque côté des pompons.

    page2image4328
    Etape4
     

    DSCN1179.JPG

    ©CoccinelleDemoiselle2014

    Etape 4

    Mettre de la colle à bijoux dans l’embout du fermoir magnétique et glisser les 3 extrémités de paracord à l’intérieur. Renouveler l’opération pour l’autre côté en faisant attention à bien aligner vos cordes. Laisser sécher.

    page3image4432 

    Etape 5

    DSCN1184.JPG

    ©CoccinelleDemoiselle2014

    Etape 5: Vous pouvez fermer le collier, c’est terminé!!

     

    DSCN1183.JPG

    ©CoccinelleDemoiselle2014

    Etape 6page3image6760

     

    DSCN1196.JPG

    ©CoccinelleDemoiselle2014

     

    page4image2416

    Etape 6:

    Vous pouvez disposer les pompons comme bon vous semble, ils sont mobiles sur le collier et vous êtes prête à sortir!

     

    C'est le premier tuto que je réalise et j'ai vraiment adoré. Cela prend un temps! le temps de choisir les matériaux, trouver les idées, confectionner, photographier, rédiger, mettre en page, corriger mais c'était une chouette expérience.

    Si vous aimez mon tuto, vous pouvez voter pour lui ICI. Je participe au jeu concours du plus joli tutoriel du mois sur le site de Prima.Bonne chance à tous!

     

  • Bon plan laine

    DSCN2177.JPG

    Après ma visite de l'expo Délit Maille, je suis allée découvrir la lainière de Wazemmes. J'en avais entendu parler mais je ne connaissais pas encore!

    DSCN2176.JPG

    Et bien, je n'ai pas été déçue. Il y a de la laine partout.

    DSCN2175.JPG

    Du sol jusqu'au plafond et à petits prix.

    DSCN2174.JPG

    de toutes les matières, tailles et couleurs.

    DSCN2173.JPG

    Et je n'étais pas la seule à venir me ravitailler. Vous voyez la queue. 

    DSCN2235.JPG

    Voilà mes craquages. Un assortiment de pelotes qui m'ont tapé dans l'oeil. Une par ci par là et quand je saurai ce que je veux en faire je passerai un coup de fil à Jocelyne.J'y ai trouvé des laines Lang,Petit Poucet, Cheval Blanc que j'aime bien et les laines Annell avec lesquels j'ai tricoté les casques...et pour la plupart à moins de 2€.

    mamanbouquet.jpg

    ©la lainière de Wazemmes

    Un sacré personnage! Pas de commandes sur internet mais un aperçu sur leur site de ce qu'ils ont et un coup de fil...ou une visite au choix!

    La lainière de Wazemmes

    7 rue Jules Guesde

    59000 Lille

  • Expo Délit Maille

    DSCN2063.JPG

    Pendant les vacances de Noël, j'ai pu aller à Roubaix au musée de La Piscine rue de l'Espérance. (Un nom prédestiné?). Pendant 4 ans pour marquer le centenaire de la guerre de 14-18, onze artistes vont se succéder pour témoigner de l'absurdité de cette guerre.

    DSCN2138.JPG

    Délit Maille est la 2ème de ces artistes. Je suis heureuse d'avoir pu participé à cette aventure et d'en avoir vu la réalisation "Multitude". Aventure commencée il y a un an déjà le 7 janvier. Que le temps passe vite et que de choses réalisées!

    DSCN2067.JPG

    Nous étions 500 tricoteuses des 5 continents à y avoir participé à l'appel de Délit maille et du soutien du gang des tricoteuses de la Manufacture des Flandres à Roubaix. Certaines copines bloggeuses ont fait des besaces, des vareuses. Pour ma part, ce fut les casques gris anthracite. Impossible de les reconnaître mais ce n'est pas le but!

    DSCN2071.JPG

    Alignés cinq par cinq en compagnie (bataillon belge)

    DSCN2073.JPG

    en bataillon, (empire britannique)

    DSCN2080.JPG

    en régiment, (Spahi)

    DSCN2081.JPG

    des soldats du monde entier ont pris à cette guerre. (Seaforth Highlander)

    DSCN2083.JPG

    Tous semblables et unique à la fois, le tête en l'air, 

    DSCN2091.JPG

    le concentré (chinese labour corp)

    DSCN2092.JPG

    les réfléchis (indian corp)

    DSCN2094.JPG

    le dos cassé,

     

    DSCN2096.JPG

    le pourquoi je suis là?

    Chacun d'entre eux ont une histoire à nous raconter.

    DSCN2101.JPG

    Prairie ghost

    Délit Maille nous en a concoctés des spéciaux en tenue de camouflage...

     

    DSCN2104.JPG

    Museum outfit Mondrian

     

    DSCN2106.JPG

    Africa

     

    DSCN2108.JPG

    America

     

    DSCN2111.JPG

    Houndstooth

     

    DSCN2135.JPG

    Si quelqu'un veut savoir pourquoi nous sommes morts

    Dîtes leur: parce que nos pères ont menti.

    Rudyard Kipling

    9 000 000 de soldats miltaires et autant de civils. 21 000 0000 de blessés.

    DSCN2136.JPG

    Et le soldat Inconnu, le seul qui a des yeux et des larmes à l'intérieur qui semblent nous dire pourquoi?

    Les autres n'ont pas d'yeux mais ils ont tous une expression, une attitude. C'est en voyant le soldat inconnu que j'ai réalisé qu'ils n'étaient pas nécessaires. Leurs corps parlent sans besoin de regard. le soldat Inconnu n'en a que plus de force.

    DSCN2139.JPG

    780 soldats en une colonne serrée à l'échelle de 1/12ème.Je m'imaginais  les voir tout autour de la balustrade du premier étage. Mais ils se tiennent sagement sur une des largeurs. De temps à autre, les cris d'enfants et les bruits d'eau jaillissent à nos oreilles pour nous rappeler le lieu où nous sommes comme un soudain retour à la réalité.

    DSCN2140.JPG

    je les ai contemplés longtemps. Sans doute ont-ils des choses à se raconter, refont-ils l'histoire et nous qu'en faisons-nous?

    DSCN2100.JPG

    De nombreuses personnes ont été intriguées par cette exposition. Ils l'ont regardée, photographiée, se sont questionnés. Un bon moyen de l'apprécier était de se mettre à leur hauteur. Ce qu'ont fait cette maman et ses garçons avec qui j'ai discuté. Ils n'arrêtaient pas de dire et pourquoi, et pourquoi et pourquoi? Et ils avaient raison. 

    Il est important de répondre aux enfants le plus simplement possible à leur interrogations. Parfois, on ne peut répondre à leurs questions mais ils peuvent entendre que nous ne connaissons pas toutes les réponses. Mais il est possible de chercher ensemble.

    L'Art est un bon moyen de réfléchir, au beau, à l'absurde, à la vie. Les artistes sont des passeurs de sens et ils sont nécessaires et indispensables dans notre monde. on peut ne pas les aimer tous mais on est forcément touché par quelques uns. Ils mettent en avant notre sensibilité qui fait de nous un être humain.

    Merci à Délit Maille pour cette belle aventure. 

    Gardez les yeux ouverts sur l'Art pour avoir l'esprit toujours en éveil.

    (Pour savoir comment je suis arrivée dans cette aventure allez voir ICI)

     

  • Hommage et espoir

    DSCN2226.JPG

    Choquée comme vous tous je pense, j'avais besoin de m'exprimer par le dessin. Je ne suis pas dessinatrice mais l'image s'est créée en moi et je ne pouvais pas l'y laisser. Je la partage donc avec vous.

    DSCN2229.JPG

    17 disparus pour la liberté d'expression si chère au coeur des français. Leur perte stupide n'est pas vaine.

    DSCN2230.JPG

    Le monde s'unit, quelles que soient notre race, religion, ou inclinaison politique. C'est un élan de solidarité et de rassemblement qui fait chaud au coeur.

    DSCN2231.JPG

    Et demain la relève sera là.

    Jeudi, j'étais avec une amie musulmane et nous avons énormément parlé. Je dépends de l'éducation nationale et nous avons reçu une lettre de notre ministre. Les conseillers pédagogiques du CNED nous ont réunis en visioconférence 10 minutes avant et après la minute de silence. Chacun d'entre nous avait besoin de s'exprimer en paroles, en mots ou en silence. Une lettre ouverte pour notre ministre recueille nos messages.

    Voici le mien:

    "L'accès au savoir est un des moyens de chasser l'obscurantisme. La laïcité et la démocratie de notre pays sont notre force. Soyons fiers d'y être enseignants et d'éveiller les consciences à leur libre arbitre afin que chacun puisse s'exprimer. Continuons avec vigueur ce qui nous a toujours tenu à coeur avec intégrité et respect."

    Restons dans la lumière et éveillons les esprits afin que chacun puisse juger en son âme et conscience sans manipulation aucune. Cela a toujours a été mon questionnement en tant qu'enseignante et personne.

     

    laure.jpg

    ©Laure Simoneau

     

    Si vous ressentez le besoin de vous exprimer autrement que par des mots Tania (Bulle de surprise)a créé un blog Créations pour Charlie afin de recueillir des témoignages. Je suis en tous points d'accord avec sa démarche de non commercialisation , juste un acte solidaire. Lisez la rubrique "pourquoi".

     

    IMG_9695bis.jpg

    ©Bulle de surprise

     

     

    J'ai appris aujourd'hui le décès d'un ami. Je pense aussi beaucoup à mon amie Louise à ses enfants et ses petits enfants. Que cette colombe lui apporte du réconfort.

    Bientôt le blog reprendra son cours habituel mais là le coeur n'y est pas.

  • L'histoire de la poupée Marguerite...

    DSCN2208.JPG

    Lors de la foire de la Colombette, j'ai rencontré énormément de gens avec qui j'ai parlé à défaut de faire des affaires! Et ce fut le cas avec une petite fille qui, plantée devant mon stand, m'a demandé:

    "Est-ce que tu fais des poupées de chiffon?".

    Je lui ai répondu que oui mais aujourd'hui, je n'en avais pas. S'en est suivie une conversation riche pour mon imaginaire... Cette petite fille recherchait depuis des mois, au dire de sa mère, une poupée très spéciale et qu'aucune déjà vue n'arrivait à la contenter.

    DSCN2207.JPG

    (dessin de la petite fille)

    Comme elle n'arrivait pas à me la décrire avec précision, elle me l'a dessinée. Je lui ai demandé moultes détails  pour être au plus près de ce qu'elle désirait:

    DSCN2192.JPG

    une salopette violette, un coeur rouge, une poche noire, un rapiéçage, un ruban turquoise dans les cheveux, des collants à rayures noir et turquoise et des tâches de rousseur.

    DSCN2191.JPG

    Voyant qu'elle la décrivait avec une précision incroyable, je lui ai demandé si la poupée de ses rêves avait un nom et oui, j'avais vu juste! Elle s'appelait Marguerite (le nom d'une de mes grands-mères) et elle voulait dormir avec elle. Je sentais bien qu'elle était très importante à ses yeux. 

    DSCN2193.JPG

    Voilà où j'en étais lorsque j'ai contacté la maman qui avait négocié le prix au delà du concevable pour du fait main et une création unique mais cette histoire me tenait à coeur. Il y a toujours une raison derrière le désir d'un enfant et celui-ci ne me laissait pas indifférent.

    Et là, la maman m'annonce qu'elle m'avait envoyé un message (jamais reçu!) en me disant que c'était très urgent et que donc elle avait acheté une poupée dans un magasin. Ce n'est pas pour le travail accompli que j'ai des regrets mais pour cette petite fille qui attendait sa poupée Marguerite et qui ne l'aura jamais. Mentir à un enfant est ce que je déteste le plus. Et j'espère bien qu'on ne lui a pas menti sur mon compte!

     

    DSCN2206.JPG

    Il ne me restait plus que le visage à faire pour lui donnait une âme mais j'ai mis du temps à le faire. Ce n'est pas le temps qu'il m'a fallu pour peindre les yeux, la bouche et ajouter quelques tâches de rousseur mais la motivation pour finir cette commande qui n'aboutira pas.

    Marguerite existe vraiment à présent et même si cette petite fille ne l'aura jamais, je suis heureuse d'avoir réalisé son rêve au plus près de ce qu'elle m'a transmis d'elle.

     

    DSCN2203.JPG

    (la touche perso que je me suis octroyée!)

     

     

    J'avais mon ours Grenadine qui me servait de mannequin à contre coeur parfois... me voici avec Marguerite qui pourra suivre les saisons et mon inspiration! 

    J'ai utilisé des tissus de mon stock et de Dotty rose, des boutons et rubans de Crafty Ribbons, de la peinture Sétacolor de Pébéo (peinture pour tissu), effet pailleté pour les yeux, effet daim pour la bouche et effet moiré pour les tâches de rousseur.

  • Attrape-bonheur

    DSCN2003.JPG

    Pour ma déco de noël, j'avais préparé un attrape-rêve pour chasser les mauvaises ondes!

    DSCN2007.JPG

    Un bout de hooked pour faire une étoile autour d'un tambour à broder.

    DSCN2006.JPG

    Et des tonnes de rubans de mon stock Crafty Ribbons!

    DSCN2005.JPG

    et un ruban spécial qui devrait être notre credo quotidien...

    Etre heureux le plus possible et le sentir à chaque instant. Il est plus facile de reconnaître le malheur que le bonheur mais faites un effort tous les jours pour vous rappeler ce petit moment de grâce que vous avez forcément rencontré pendant votre journée ou votre nuit.

    Un, plus un, plus un font le Bonheur de la vie.

    Alors soyez heureux le plus possible en cette nouvelle année qui arrive!

    Bonne année à vous tous et n'oubliez pas de vous faire plaisir...

  • Petits Oiseaux

    1692523362.jpg

    Dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire organisés par Price Minister, j avais choisi de lire "Petits Oiseaux" de Yoko Ogawa. Il fallait rendre la critique avant le 31 décembre donc je me dépêche !

    3182313450.png

    J'ai toujours aimé les oiseaux, la légèreté, la liberté et la grâce qu'ils représentent, la pureté de leur chant si reconnaissable, leur nom évocateur et souvent si imagé. Je ne pouvais qu'être attirée par ce livre. Yôko Ogawa dont j'avais lu précédemment "la formule préférée du professeur" sait traiter des sujets souvent graves avec légèreté (troubles de la mémoire). Ici, ce n est pas tout à fait le cas.

    Le monsieur aux petits oiseaux est quelqu'un de simple. Il l'a toujours été. Toute sa vie a été tourné vers les autres. Son frère aîné avait un langage différent que lui seul pouvait comprendre.De grands linguistes se sont penchés sur son cas mais rien n'y fit. Il était différent mais pas aux yeux de son frère avec lequel il pouvait communiquer, il parlait pawpaw. Depuis l'enfance, il l'a toujours protégé et entouré et ce dernier lui a permis de comprendre les oiseaux, de les soigner, les aimer.

    Une vie toute en simplicité et en tranquillité emplie de contemplation où les oiseaux y tiennent une place majeure. Même les voyages organisés des deux frères ne le sont que dans ce but: découvrir de nouvelles espèces dans de nouveaux lieux mais jamais ils ne dépasseront le coin de la rue.

    Se préparer au voyage est souvent le voyage en soi. La vie est immobile dans leur quartier. Tout est immuable. Une personne remplace une autre au même poste et la ressemblance est immédiate. Ce sont les oiseaux de la volière de la maternelle voisine et en particulier l'oiseau à lunettes qui apportent la sérénité dans la vie du monsieur aux oiseaux. On pourrait croire que c'est une obsession mais c'est le lien qui le rattache à sa famille disparue et qui lui permet de vivre et de donner un sens à sa vie. 

    Un livre tout en retenue et en pudeur, une écriture limpide comme Yôko Ogawa en a l'habitude, une simplicité de sentiments où l'essentiel n'est pas dans ce qui est écrit mais dans l'impression et l'émotion que l'on ressent. Rien n'est plus beau que le chant d'un oiseau.

    Pour les amateurs de sensations fortes, de thriller ou d'actions vous n'y trouverez pas votre compte mais si vous recherchez à explorer l'âme humaine, le sens de la vie, vous franchirez peut-être une étape. 

    J'avais adoré "La formule préférée du professeur", professeur de mathématiques génial , capable de résoudre les problèmes les plus complexes mais dont la mémoire s'effaçait au bout de 2 heures. "Petits oiseaux" est un livre plus en subtilité et malgré sa simplicité d'écriture plus difficile à analyser. Il demande un travail de réflexion sur le pourquoi de l'écriture. Ce pourrait être l'histoire banale d'une famille modeste japonaise mais il est plus que cela. La visite de la roseraie avec la bibliothécaire aura permis au monsieur aux petits oiseaux d'apprécier l'unicité d'un moment qui en devient encore plus précieux. 

    Savoir reconnaître un instant précieux comme le chant d'un oiseau devrait nous permettre de nous sentir heureux comme le font ces deux frères tout au long de ce roman. Mais trouver ces moments ne sont pas si simples dans nos vies trépidantes actuelles...pourtant il faudrait pouvoir suspendre le temps et c'est ce que fait ce roman. Et je pense que je vais le relire pour en saisir de nouvelles nuances car beaucoup m'ont certainement échappé.

    Alors bonne lecture peut être à vous aussi!