Expo Délit Maille

DSCN2063.JPG

Pendant les vacances de Noël, j'ai pu aller à Roubaix au musée de La Piscine rue de l'Espérance. (Un nom prédestiné?). Pendant 4 ans pour marquer le centenaire de la guerre de 14-18, onze artistes vont se succéder pour témoigner de l'absurdité de cette guerre.

DSCN2138.JPG

Délit Maille est la 2ème de ces artistes. Je suis heureuse d'avoir pu participé à cette aventure et d'en avoir vu la réalisation "Multitude". Aventure commencée il y a un an déjà le 7 janvier. Que le temps passe vite et que de choses réalisées!

DSCN2067.JPG

Nous étions 500 tricoteuses des 5 continents à y avoir participé à l'appel de Délit maille et du soutien du gang des tricoteuses de la Manufacture des Flandres à Roubaix. Certaines copines bloggeuses ont fait des besaces, des vareuses. Pour ma part, ce fut les casques gris anthracite. Impossible de les reconnaître mais ce n'est pas le but!

DSCN2071.JPG

Alignés cinq par cinq en compagnie (bataillon belge)

DSCN2073.JPG

en bataillon, (empire britannique)

DSCN2080.JPG

en régiment, (Spahi)

DSCN2081.JPG

des soldats du monde entier ont pris à cette guerre. (Seaforth Highlander)

DSCN2083.JPG

Tous semblables et unique à la fois, le tête en l'air, 

DSCN2091.JPG

le concentré (chinese labour corp)

DSCN2092.JPG

les réfléchis (indian corp)

DSCN2094.JPG

le dos cassé,

 

DSCN2096.JPG

le pourquoi je suis là?

Chacun d'entre eux ont une histoire à nous raconter.

DSCN2101.JPG

Prairie ghost

Délit Maille nous en a concoctés des spéciaux en tenue de camouflage...

 

DSCN2104.JPG

Museum outfit Mondrian

 

DSCN2106.JPG

Africa

 

DSCN2108.JPG

America

 

DSCN2111.JPG

Houndstooth

 

DSCN2135.JPG

Si quelqu'un veut savoir pourquoi nous sommes morts

Dîtes leur: parce que nos pères ont menti.

Rudyard Kipling

9 000 000 de soldats miltaires et autant de civils. 21 000 0000 de blessés.

DSCN2136.JPG

Et le soldat Inconnu, le seul qui a des yeux et des larmes à l'intérieur qui semblent nous dire pourquoi?

Les autres n'ont pas d'yeux mais ils ont tous une expression, une attitude. C'est en voyant le soldat inconnu que j'ai réalisé qu'ils n'étaient pas nécessaires. Leurs corps parlent sans besoin de regard. le soldat Inconnu n'en a que plus de force.

DSCN2139.JPG

780 soldats en une colonne serrée à l'échelle de 1/12ème.Je m'imaginais  les voir tout autour de la balustrade du premier étage. Mais ils se tiennent sagement sur une des largeurs. De temps à autre, les cris d'enfants et les bruits d'eau jaillissent à nos oreilles pour nous rappeler le lieu où nous sommes comme un soudain retour à la réalité.

DSCN2140.JPG

je les ai contemplés longtemps. Sans doute ont-ils des choses à se raconter, refont-ils l'histoire et nous qu'en faisons-nous?

DSCN2100.JPG

De nombreuses personnes ont été intriguées par cette exposition. Ils l'ont regardée, photographiée, se sont questionnés. Un bon moyen de l'apprécier était de se mettre à leur hauteur. Ce qu'ont fait cette maman et ses garçons avec qui j'ai discuté. Ils n'arrêtaient pas de dire et pourquoi, et pourquoi et pourquoi? Et ils avaient raison. 

Il est important de répondre aux enfants le plus simplement possible à leur interrogations. Parfois, on ne peut répondre à leurs questions mais ils peuvent entendre que nous ne connaissons pas toutes les réponses. Mais il est possible de chercher ensemble.

L'Art est un bon moyen de réfléchir, au beau, à l'absurde, à la vie. Les artistes sont des passeurs de sens et ils sont nécessaires et indispensables dans notre monde. on peut ne pas les aimer tous mais on est forcément touché par quelques uns. Ils mettent en avant notre sensibilité qui fait de nous un être humain.

Merci à Délit Maille pour cette belle aventure. 

Gardez les yeux ouverts sur l'Art pour avoir l'esprit toujours en éveil.

(Pour savoir comment je suis arrivée dans cette aventure allez voir ICI)

 

Commentaires

  • Qu'elle chance tu as eu de pouvoir aller visiter cette exposition ,cela devait être émouvant .Merci pour ce merveilleux reportage ,je suis émue .

  • Tu as bien raison. Il est important de parler de tout cela, de rappeler aussi afin que l'histoire ne se répète pas...c'est très poignant
    Bises

  • Merci pour ce partage, touchant, émouvant, "parlant".
    Parler est indispensable avec les enfants, même si on ne peut pas répondre à toutes leurs interrogations.
    Il est important qu'ils sachent aussi que nous aussi, comme tu le dis si bien, nous sommes toujours en questionnement, en éveil, les yeux grands ouverts sur le monde.
    Bises, belle journée.

  • Merci pour les photos, c'est impressionnant tous ces petits bonhommes tricotés, vous avez toutes fait un travail...impressionnant
    bzz et douce journée.

  • J'espère pouvoir y aller un jours prochain ... Joli reportage :)
    Douce journée

  • Bravo!! C'est très beau et émouvant. Anne

  • Merci pour ton reportage. Le mot de Kipling est poignant ! Je ne sais pas si tu en connais la raison, mais "délit mailles" en donne l'explication ici : http://delitmail.blogspot.fr/2014/12/note-de-bas-de-rang.html
    Dur dur ! Et cela résonne encore plus durement en ces jours marqués par le fanatisme !

  • Oui Fabienne, j'en connais la raison.

  • Magnifique...touchant...émouvant...
    BEAU!!! bravo pour ce message , bises .
    laurence

  • Splendide reportage !!! J'espère rapidement pouvoir aller voir tous ces soldats !!!!
    Douce soirée.

  • je ne me lasse pas de les voir!.....j'aime beaucoup la photo de la maman avec ses fils devant les soldats.....et la fin de ton billet!.....merci!

  • Ca a été un projet fabuleux et d'une richesse humaine incroyable. M E R C I pour les casques et pour le billet. Touchée

  • Quel magnifique travail et quel bel échange culturel. Merci à toi d'avoir partagé cela avec nous. Bizz

  • ah super, il faut absolument que je m'y rende prochainement

  • Comme toi , j'ai eu le bonheur d'y aller en vrai ! Ton commentaire sur l'Art est superbe ! Qu'on se le dise !

Les commentaires sont fermés.