Wool world War : les casques

DSCN9712.JPG

 

Voilà ma mission est remplie. J'ai tricoté 22 casques pour Délit Maille et sa Wool World War. Les derniers furent les plus difficiles à cause de la couleur gris anthracite qui fatigue les yeux. Mais je suis contente d'avoir suivi ma feuille de route. Ce n'est pas beaucoup me direz vous, mais les petits ruisseaux font de grandes rivières. Nous sommes 500 à avoir tricoté la guerre.

 DSCN9713.JPG

 

Pourquoi? Plein de raisons. Délit Maille va organiser une méga exposition à Roubaix au musée de la piscine, ville natale de ma mère et ma grand-mère. Ma grand-mère s'appelait Madeleine, c'est un de mes prénoms.

 

 

 

 

`DSCN9714.JPG

Nous avons les mêmes initiales que ce soit pour mon nom de jeune fille ou d'épouse. Je pense que c'est un pur hasard mais pour les marquoirs, c'est pratique!

 

 

 

 

 

DSCN9718.JPG

Mon arrière-arrière grand-mère était alsacienne et a connu la guerre de 1870 et quand est arrivée la guerre de 1914, elle a décidé de ne plus voir aucun de ses enfants car certains vivaient en France et d'autres en Allemagne afin de ne pas prendre partie. Un de ses fils, mon arrière-grand-père a décidé de partir du village natale. Des Vosges aux Ardennes, il s'est fixé à Roubaix où il a épousé mon arrière grand-mère que je n'ai pas connu. pendant la guerre de 14, il a été fait prisonnier, il s'est évadé 7 fois et a été repris à chaque fois. Maman pense que c'est trois mais la transmission avec le temps s'est peut-être amplifiée... En tout les cas, c'est ce que ma grand-mère m'a dit! Il était prisonnier dans une ferme et pendant son temps perdu, il a sculpté ce plumier pour ma grand-mère en inscrivant "Souvenir d'exil"

 

 

DSCN9723.JPG

En faisant tout à l'heure les photos, j'ai découvert ce petit écusson en métal gravé. On y voit un moulin et des maisons qui ne ressemblent en rien à celles du Nord. 

marie eugene clauss.jpg

Voici donc mon arrière-arrière grand-père Marie Eugène Clauss. Il était horloger à Roubaix et c'était lui qui était en charge de vérifier toutes les horloges de la ville.

DSCN9721.JPG

 

 

A ces heures perdues, il chantait avec ses frères dans un quatuor et comme il n'avait pas assez d'argent pour se payer une paire de gants chacun, ils avaient une paire pour deux! C'était chic à l'époque de chanter avec des gants blancs.

Et dans les camps de prisonnier, il chantait aussi, j'ai son cahier de chants dans lequel sont transcrites les partitions de la chorale des prisonniers de Friedrichsfeld. 

 

DSCN9722.JPG

Je vous ai choisi une chanson de saison...Automne! Elles sont écrites dans un cahier d'écolier allemand.

 

 

 

 

 

mamie.png

 

Et ma grand-mère toute jeune ici qui est décédée peu de jours avant son 99ème anniversaire et qui avait bien l'intention de fêter ses 100 ans pour chanter et danser avec son médecin! Tout le monde l'appelait Mamie Vanille. Elle nous manque mais comme elle le disait quand je serai partie vous vous souviendrez de moi donc je serai toujours avec vous et en vie. Elle était pleine de sagesse et avait compris le rôle de la transmission.

Voilà, vous comprenez pourquoi j'avais envie de contribuer à cette belle aventure en hommage à la famille Clauss.

 

Commentaires

  • Merci Christelle pour cet émouvant témoignage .Madeleine quel beau prénom !!!!! Pour la petite histoire j'ai de mes fils qui a habité Roubaix et j'ai eu l'occasion de visiter le musée de la piscine .

  • C'est un beau musée.

  • Christelle, merci pour ce partage, je suis toute émue, et bravo à ta grand-mère pour avoir compris le rôle ô combien primordial de la transmission... ça me touche beaucoup. Ta grand-mère avait un superbe sourire, venu du fond de son cœur. L'histoire de ton arrière grand-père, l'intelligence du cœur de ta grand-mère... un très bel hommage familial.
    Bises

  • C'est assez émouvant, j'aimerai tant, en savoir autant sur ma famille...ce sont de précieux souvenirs.
    bises

  • Très émouvante histoire de ta famille :)
    Douce fin de journée

  • Un joli conte! tu sais leur rendre hommage, ils ont cette chance...et ces plumiers sont un beau trésor! je te rejoins sur ton proverbe, je me le répète chaque jour! merci! bises

  • Très jolie histoir qui est la tienne .. et très bel hommage !!!
    Bzzz

  • Très belle histoire familiale et surtout très bien contée, je suis toute émue !

  • C'est une très très belle histoire ...

  • J'ai eu la chance d'avoir une grand-mère qui m'a raconté énormément de choses. Elle a vécu presque un siècle et a vu passé l'Histoire sous ces yeux. Elle s'est toujours intéressée à la modernité et aux changements sans oublier ce qu'elle avait vécu. Elle m'a transmis sa curiosité et soif d'apprendre même si elle n'avait pas fait d'études, elle savait ce qui était important dans la vie.

  • Ma chérie
    Très émue de ton reportage, tu me connais trop bien effectivement les larmes etc.. mais le souvenir de mamie Vanille est toujours en mémoire, maman était une femme en or, bonne, joyeuse elle vous aimait tant ; curieuse de tout à faire le bien autour d'elle, bref une vraie maman. Bisous ma belle je t'aime très fort et comme disait maman"portez vous bien, je paierai le médecin".
    rop bien

  • Toute cette histoire est magnifique et si bien racontée. C'est trés émouvant.

  • une belle histoire en effet émouvante, c' est un bel hommage et félicitations pour tes casques bravo et bonne expo biz

Les commentaires sont fermés.